Aérosptatiale/Missiles Armement Conflits cyberguerre Darpa Défense Drones Espace espace orbite OTV Secret USA X-37B

Le mystérieux drone spatial US X-37B de retour sur terre après 15 mois en orbite

L’un des plus mystérieux projet spatiaux de l’armée de l’air des Etats-Unis d’Amérique, le X-37B, une sorte de drone orbital réutilisable est retourné sur terre en Californie, samedi 16 juin 2012, après avoir passé un peu plus de 15 mois en orbite basse autour de la terre dans le cadre d’une mission secrète.

L’appareil connu sous le nom de véhicule d’essai orbital 2 (Orbital Test Vehicle 2) ou OTV-2 n’en est pas à sa première mission. On en sait pas plus sur cette mission que sur la première.

Le drone spatial (mais est-ce bien un drone se demandent certains experts) X-37B OTV-2 a été lancé de Cape Canaveral (Floride) le 5 mars 2011 pour une mission de 469 jours durant lesquels rien n’a filtré. Il a atterri hier sur la base aérienne de Vanguard en Californie. Soit le même jour que le lancement d’une mission habitée chinoise à parti du désert de Gobi. D’après des informations fournies par l’US Air Force, un autre vol de cet appareil est prévu à l’automne 2012.

Le X-37B ressemble à une navette spatiale quoique de dimension beaucoup plus réduite que cette dernière. Avec ses 8.8 mètres de longueur,  4.5 mètres de largeur et d’un poids de 5 tonnes, nombre de spécialistes l’ont confondu avec un drone. Il a été conçu par la division Phantom Works de Boeing. Initialement utilisé par la NASA jusqu’en 2004. A court de financement, le projet a été repris par le DARPA (Defence Advanced Research Projects Agency) du Pentagone avant d’être confié à l’US Air Force en 2006.

L’abandon du programme des navettes spatiales par la NASA a contraint les Etats-Unis à s’intéresser à de nouvelles alternatives. En attendant, il semble que le programme spatial américain ait opté pour des vecteurs plus ou moins classiques mais modernisés tels la fusée Atlas V.

Le X-37B a suscité pas mal d’interrogations quant à sa finalité et ses objectifs. Certains experts supposent que ce projet prépare la mise en place d’une arme orbitale, un système tueur de satellite, un drone orbital capable de lâcher des bombes ou des missiles sur n’importe quel point du globe ou encore un brouilleur électromagnétique. Cependant, l’existence même d’un tel programme révèle l’importance accordée par l’armée américaine à la militarisation de l’espace, en dépit d’instruments multilatéraux portant sur l’usage pacifique de l’espace extra-atmosphérique.

Publicités



');

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.