Les évènements s’accélèrent au Mali où la dernière rébellion du MNLA (Mouvement national de libération de l’Azawad) sous le commandement de Mohamed Ag Najim (ancien officier de l’ex-armée libyenne et un des défenseurs de Bani Walid en pays Warfalla) et des groupes d’Ançar Eddine d’Iyad Ag Aghali (ancien consul duContinue Reading/Continuer à lire

Publicités

  Les mutineries des camps militaires de Ségou (ville natale du président malien Amadou Toumani Touré), de Kati (Ouest, près de la frontière avec le Sénégal), de Gao au Nord Mali et de Bamako a abouti à un putsch militaire mettant fin à la démocratie dans ce pays du Sahel.Continue Reading/Continuer à lire