Le “printemps arabe” n’a jamais exité. Ils l’ont médiatiquement inventé. La campagne libyenne a été conçue sur des on-dit, des rumeurs et des mensonges. Ces derniers ont poussé un pays dans le désastre, la mort, jusqu’à l’assassinat macabre d’un président en fonction, le frère Guide Mouammar Kadhafi. Conséquence: le Mali s’embrase. Aujourd’hui, laContinue Reading/Continuer à lire

Publicités