Étrange semble être l’attitude de Laurent Fabius, ministre français des Affaires étrangères depuis qu’il s’est mis à mettre en pratique ce qui s’apparente à une nouvelle diplomatie de la petite dénonciation. Cibles favorites à en avoir fait les frais: l’Algérie et la Russie. Arborant un éternel rictus, M. Fabius aContinue Reading/Continuer à lire

Publicités