Depuis l’élection d’ Ibrahim Boubacar Keita une partie de l’opinion pense que la guerre Malienne est finie. Cela reste à prouver. Il ne suffit pas d’élire un président pour que les problèmes se résolvent d’eux-même. Surtout si ils datent. Si la crise AQMI est – d’après les dires de l’état-majorContinue Reading/Continuer à lire

Publicités

Le nombre de combattants armés délibérément surévalué L’incursion, jeudi 10 janvier 2013, d’éléments du groupe islamiste touareg « Ançar Eddine » à Konna dans le centre du Mali, mouvement qui constitua le casus belli officiel pour le déclenchement longtemps programmé d’une intervention militaire étrangère au Mali, n’a jamais rassemblé plus de 200Continue Reading/Continuer à lire

Comme prévu, le lancement de l’opération Serval au Mali, officiellement à la demande des autorités de Bamako (encore faut-il savoir lesquelles? puisque il en existe plusieurs en rivalité) ne se heurte pas à de grandes difficultés. Même si paradoxalement au premier jour des  opérations militaires, et contre toute attente, l’arméeContinue Reading/Continuer à lire