Un black-out presque complet entoure l’identité des deux terroristes canadiens abattus par les forces spéciales de l’armée algérienne à l’intérieur du site gazier de Tiguentourine, près d’In Aménas il y a de cela près de vingt jours. Il semblerait que le Canada ait émis de sérieux doutes sur leur existenceContinue Reading/Continuer à lire

Publicités