La diplomatie française a perdu la face lors de l’accord sur le nucléaire iranien, qu’à cela ne tienne, son porte-paroles – Laurent Fabius – c’est trouvé un nouvel objectif: Genève II. Ce ne sont pas les idées qui lui manquent. Il vient de déclarer à la radio France Culture: « GenèveContinue Reading/Continuer à lire

Publicités