Lorsque John Kerry a annoncé, il y a quelques jours, que la fin du conflit en Syrie passait par un dialogue avec Bashar al-Assad; je suis resté dubitatif, pour le moins. Je n’ai pas osé y croire, les coups tordus dans cette guerre ont été si nombreux et si vilsContinue Reading/Continuer à lire

Publicités