The US continues to deny any involvement in ongoing unrest in China’s special administrative region of Hong Kong. However, even a casual look at US headlines or comments made by US politicians makes it clear the unrest not only suits US interests, but is spurred on almost exclusively by them.Continue Reading/Continuer à lire

Publicités

Dans la crise secouant depuis des semaines la Région Administrative Spéciale de Hong Kong, Beijing a su jusqu’ici éviter de tomber dans le piège tendu par ses ennemis: un Tian-An-Men bis en plein Hong Kong à l’ère des réseaux sociaux et de la manipulation de masse. C’est ce scénario rêvéContinue Reading/Continuer à lire