Analysis

Le Sommet militaire tripartite de Damas entérine la défaite politique et militaire de l’Empire

Le centre de coordination inter-armées de l’Iran, l’Irak et la Syrie réuni à Damas confirme la défaite totale de l’empire. 

Lors de cette réunion, le ministre syrien de la défense a réitéré la détermination de son pays à récupérer l’ensemble de son territoire.  

Damas a répliqué très sèchement et avec une certaine véhémence aux déclarations des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de la France selon lesquelles ces pays ne participeront pas à la reconstruction de la Syrie tant que Bashar Al-Assad est au pouvoir. 

Pour Damas, ces pays sont avant tout des protagonistes dans la guerre en Syrie et par conséquent sont des “États terroristes” avec lesquels il n’y a aucun intérêt à traiter ou négocier de quelque manière que ce soit. Enfin, pour le gouvernement syrien, aucun contrat dans le cadre de la reconstruction de la Syrie ne sera attribué à une quelconque compagnie ou société enregistrées dans ces pays qualifiés de sponsors du terrorisme international.   

Pour les généraux iraniens et irakiens, le monde est en train de connaître une révolution stratégique majeure avec la défaite de l’empire dans une guerre où il a soutenu une guerre hybride par proxy puis une agression tripartite directe. 

Plus encore, les forces de l’empire qui sont présentes physiquement en Syrie et surtout en Irak (estimations variant entre 2280 et 5600 soldats en première ligne plus 12 000 dans le soutien logistique) sous le fallacieux prétexte de combattre le terrorisme ont perdu toute capacité de manoeuvre. 

Publicités

4 Replies to “Le Sommet militaire tripartite de Damas entérine la défaite politique et militaire de l’Empire

  1. @ Bernardo1871,

    Un contrôle total de l’espace aérien par la Russie (pour assurer la souveraineté et le retour des populations en Syrie) et les rats quitteront le navire. Sur le terrain, tout combattant sait que sans supériorité aérienne et ravitaillement, il vous reste à avoir une sacrée Foi et prier que vos ennemis aient signé les conventions de Genève (donc ne s’appellent pas Blackwaters Worldwide, Academi, Wagner,…).

    Bien à Vous,

    Marc Edmond

  2. la turquie a investit la zone d’Idlib, avec des avant-postes de l’armée turque.
    cela fait déjà plus d’un an que les opérations militaires offensives contre l’enclave terroriste d’Idlib ont cessé..

    les occidentaux occupent tout le territoire Syrien à l’Est de l’Euphrate: concrètement, comment les Syriens et leurs alliés vont-ils faire pour dégager les occidentaux de Syrie?

    surtout que les nord-américains et leurs alliés/vassaux européens ont déclaré qu’ils allaient rester là où ils sont en Syrie afin de prévenir le retour de groupuscules terroristes liés au pseudo émirat islamique en Iraq et au Levant (isis).

Leave a Comment/Laisser un commentaire